• Une nuit (pleine lune)


    Une nuit j’écrirai un poème qui aura pour titre

    une vie de chien

    ou chienne de vie

    ... peu importe !

    Les textes à lire à écouter







     

    Je serai tout en haut d’une échelle

    hurlant

    à décroisser la lune

    ronde et rouge

    d’un œil excité je regarderai

    la chienne à mémère

    inaccessible

    de l’autre côté de la clôture

    ses poils lessivés, bien peignés

    ses petits nœuds

    son air malheureux.

    J’habiterai un village de montagne

    balayé par le vent de burle

    sale bâtard des hauts plateaux

    sans dieu ni maitre.

    Je marcherai comme un chien

    rêverai comme un chien

    pisserai comme un chien

    avec cette façon innocente d’être ailleurs

    en grattant l’herbe ou la poussière.

    Affamé je me rongerai les os

    mais jamais ne donnerai la papatte

    ni ramènerai la baballe ou le bâton

    je vivrai comme un chien

    crotté, pouilleux et solitaire

    libre

    de courir après ma queue

    et de renifler la merde.

     

    Une nuit j’écrirai un poème

    à faire brailler la lune.

     

    Version audio :

     

    Extrait de "Simagree" de René Aubry (Ne m'oublie pas)


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :