• Les mots

     

    Les mots 

     

     

     

     

     

     

     

     

    Sans qu'on les attende ils sont tombés

    au beau milieu de notre silence.

    On les découvre dans leur manteau de terre

    abandonnés parmi des choses sans importance.

    On se dit qu'il va pleuvoir

    qu'une tempête va souffler

    ils vont disparaître.

    Mais rien ne se passe.

    Ils sont dans le froid de l'abandon.

     

    On s'arrête un long moment

    devant la douce rumeur du temps

    les yeux accrochés par un vol d'oiseaux noirs.

     

    Quand viendra-t-elle la nuit ?

    On n'en sait rien.

    Elle finira bien par arriver

    avec des rêves de lumière au fond de sa valise

    de la poésie plein les oreilles

    des parfums d'herbes folles

    de pain d'épices

    et du vin jaune et tremblant

    plus soûlant qu'une vieille lune.

     

    Alors on reste là, immobile et nu

    dans cette évidence

    parmi les mots éparpillés

    sur la peau blanche d'un chemin

    à inventer.

     

    Version audio

     

    "Tokka" de Agnès Obel (album Aventine)

     __________


  • Commentaires

    1
    Vendredi 2 Décembre 2016 à 21:15

    Limpide !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :